Loi travail : trompe-l’œil démocratique et concertation d’apparence…

Les élus CGT vous souhaitent de bonnes vacances et un repos bien mérité loin des tensions. Nous avons également une pensée positive pour ceux qui n’ont pas eu de vacances ou pour qui elles se terminent.

Des tensions de plus en plus fortes se dessinent au sein du monde du travail avec la destruction méthodique de droits durement acquis. On peut faire encore une fois le constat d’une société tristement inégalitaire : Cadeaux fiscaux aux très riches, rabot pour les autres et enlisement de beaucoup dans la précarité et la détresse sociale…

Nos députés et sénateurs « épuisés » ont pu souffler : la loi d’habilitation autorisant le gouvernement à réformer le Code du travail par ordonnance a été adoptée au pas de charge !

Le pouvoir a donné l’illusion d’un dialogue social en invitant syndicats et organisations patronales à se rendre cet été au ministère du Travail. Et bien, au même moment, la majorité parlementaire votait ces dispositions à l’Assemblée Nationale sans aucune attention aux inquiétudes syndicales et aux amendements de l’opposition.

On se souvient de l’usage de l’article 49.3 par Manuel Vals, même époque et autre méthode : ce sont maintenant les députés Macron qui ont dessaisi sur son ordre et comme un seul homme l’Assemblée Nationale de son pouvoir de débattre et de légiférer…

Et maintenant ? Et bien, l’essentiel des mesures reste à préciser et l’Élysée rédige de nouvelles règles en dehors de tout débat dans un déni de démocratie sociale et politique. Le président Macron s’apprête à changer le mode d’emploi des relations sociales et propose de grandes mutations : prêt à tailler un peu plus dans les protections des salariés, dans leur représentation, en assouplissant les règles du licenciement, en accélérant la mise en oeuvre de plans sociaux ou en limitant l’accès aux prud’hommes…

Plus que jamais, il est important de se renseigner, de lire, de discuter et d’échanger dans les structures : les enjeux sont énormes, mobilisons-nous !

Si vous n’avez pas tout compris au projet gouvernemental de loi Travail, mais que vous souhaitez tout de même vous renseigner avant de manifester, il y a plusieurs possibilités…

Bien sûr le plus agréable est de rencontrer vos élus CGT, mais vous pouvez aussi commencer par vous faire un premier café et lire les 218 pages du projet de loi adopté par l’Assemblée Nationale et validé au sénat, avant de vous refaire trois autres cafés.

http://www.senat.fr/leg/pjl15-662.pdf

Sinon, vous pouvez vous référer au décryptage publié par le monde

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/05/03/loi-travail-ce-que-prevoit-la-reforme-avant-l-examen-par-l-assemblee-nationale_4912438_4355770.html

Le commentaire proposé par les opposants au texte sur le site loitravai.lol (plus sérieux que son nom laisse croire) :

https://loitravail.lol/

Mais désormais, vous pouvez aussi écouter ce qu’en pensent des avocats spécialisés en droit du travail. Le Syndicat des avocats de France propose un décryptage en cinq points de ce que contient le projet de loi Travail :

http://lesaf.org/decryptage-du-projet-de-loi-travail-les-attaques-contre-le-contrat-de-travail/

La loi travail ? Il y a plein de bonnes raisons de s’y opposer 😉

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *